Les anglais, perte de repères ?

Ainsi le Parlement anglais, un des plus anciens d’Europe demeuré en exercice, bloque une issue négociée du Brexit ! Que se passe-t-il de spécifique à l’Angleterre, indépendamment du tsunami général d’entrée dans le chaos de cette civilisation occidentale (parmi quelques autres) ?

Probablement, pour comprendre, les autres européens du continent ont-ils besoin de remonter dans l’histoire jusqu’aux derniers Tudor. En effet ils ont posés l’identité anglaise moderne, spécifique au point de neutraliser les guerres de religion entre catholiques et protestants en inventant un rituel anglais mixte anglican ! Processus initié par Barbe bleue. Puis la grande reine « vierge » Elisabeth I a donné aux anglais, grâce à l’ingéniosité et au courage de son corsaire préféré, le constat de la possibilité de rester insulairement libre en écrasant en quelques jours la « Grande Armada » de l’orgueil castillan, sur mer avant même que celle-ci n’ai touché le sol. Prémices de l’Empire britannique sur mer qui en fera la première puissance mondiale jusqu’à la fin du XIXème.

En effet à partir d’Elisabeth I les anglais intègrent un paradigme identitaire et de gouvernance, une représentation collective de ce qu’ils sont à la différence de tous les autres, telle qu’ils savent toujours privilégier d’abord leur intérêt en affaiblissant les autres, en tirant des avantages économiques et stratégiques conséquents, concrets, pragmatiques. Je parle bien des anglais, et non des écossais (si Brave Heart et plus européens que bien d’autres aujourd’hui) ni des irlandais (« vous français les avez supportés 100 ans nous autres 500 ans » m’a expliqué un jour un confrère à Dublin). Il faut laisser aux anglais cette intelligence stratégique sachant tirer beaucoup de moyens réduits, d’où l’image de « perfide Albion » chez nous français qui prétendons (à tord) être un phare d’humanisme (autre débat).

Pragmatisme peut-être hérité de leurs lointains fondateurs vikings, lesquels derrière une image construite par les peureux, étaient d’abord des commerçants avant d’être de si bons guerriers ?

Avec cette Europe-ci qu’il est devenu évident qu’elle doit être radicalement transformée (à faire), les anglais ont été très doués, obtenant pour « avoir le privilège » d’y entrer des avantages financiers et commerciaux, sinon considérables (I want my money back), au moins privilégiés.

Et là, suite à une erreur d’appréciation tactile électorale d’un ancien Prime Minister, patatras, la classe dirigeante anglaise ne voit plus où tirer avantage consistant de la situation. Et elle se trouve face à une Europe qui (enfin) sait négocier, et exprime vers les anglais, déjà considérés comme à l’extérieur (mais ils l’ont toujours été dont sur l’impulsion des cousins d’outre-Atlantique), une fermeté que cette CE par ailleurs est incapable d’appliquer à l’intérieur (Hongrie, Pologne, Espagne …).

Et oui, la donne « mondialisée » a changé ce monde, les repères globaux sont pour le moins brouillés, … et il n’est plus possible de voir comment tirer avantage sur les autres, … mais en même temps pas question de convenir avec la CE une position correcte, n’est-il pas vrai !

À mes yeux, la posture des orangistes d’Irlande du Nord n’est qu’un épatant prétexte, qui masque le désarroi de l’establishment anglais. Seuls les probables futurs ex-contrebandiers, et les States qui ont intérêt à ce que l’Europe reste divisée et un marché soumis, y trouveront leur compte.

Allez un sourire : vu l’aura que nos dirigeant accordent au Maroc (qui a pourtant tout arabisé), il pourrait être joyeux de prendre modèle sur « la marche vers le sud », … et de faire de même à partir de l’Irlande du sud pour occuper l’Irlande du nord, et le prétexte saute. Mais c’est vrai que l’Europe du Nord est différente de l’Europe du Sud !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s