Passion ou raison ?

Ainsi la Chef d’État de la Birmanie, Prix Nobel de la Paix, comparait devant le tribunal international de La Haye ! Pourquoi pas le Président actuel de la Turquie, qui massacre les kurdes impunément et que l’on a laissé faire campagne en Allemagne ? Pourquoi ne pas capturer les coupables de cette envergure et les juger devant les médias mondiaux, comme le Mossad a su le faire avec un Eichmann ? Quels marionnettistes sont derrière ?

Curieux de voir qu’elle va être sa défense. Crime contre l’humanité en extrême-Orient, mais à la demande d’un chef d’État d’Afrique. Au lieu d’être pour une instance internationale aussi symbolique dans le « juste », on s’accroche à la forme du juridictionnel, et on s’en prends aux « petits ». Ce qui manifeste un manque d’Être.

S’en prendrait-on au Président des États-Unis, ou au Président de la Chine ?

Non, c’est une question de pouvoir où la passion l’emporte sur la raison. Le crime des bouddhistes birmans serait d’éliminer une minorité musulmane. Alors, que les instances de cette planète capturent et jugent tous les dirigeants qui s’en prennent à une minorité sans défenses ! Car les questions de religion sont questions de pouvoir, et questions de passion. Le juridictionnel se prétend de « raison » mais ce n’est qu’une façade pour faire propre. Une fois de plus : Quels marionnettistes sont derrière ?

Nos jeunesses, qui « bougent » actuellement quasiment partout voulant un autre monde qui ne soit ni néolibéral mondialisé, ni islamiste, ni fasciste …, en pensent quoi, voient comment nos « systèmes » ? Ce sont eux qui seront aux manettes dans dix à vingt ans !

En attendant, ici et maintenant, il est possible à partir de cet acte de faire plusieurs constats :

  • au-delà de l’importance qui a de tous temps été évidente, le poids accordé dorénavant à l’Afrique, qui deviendra continent dominant avant la fin de ce siècle.
  • le fait que le bouddhisme (les bouddhismes) ne sont évidemment pas une philosophie mais une (des) religions ni plus ni moins que les autres, donc qui entrainent les passions. Ce qui est cohérent avec le décès cet été d’un Sogyal, monstre de passions ; chaque maladie étant toujours symbolique soit en interne soit en externe (épigénétiques), l’embolie pulmonaire de cet individu signe.
  • malgré le dévouement d’une partie de leurs membres, les instances internationales ne peuvent être « justes », et dépendent aussi de marionnettistes.

Michel André Vallée 11 décembre 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s