EN-DEÇA DE ÊTRE DANS LE MUR

Ainsi hier en France le second tour des élections municipales a mis en évidence un apparent tsunami des candidatures « vertes ». De grandes villes importantes sont conservées ou prises : Marseille, Lyon, Strasbourg, Bordeaux, Besançon, Grenoble … et il est possible d’y compter Paris où ni les candidates LR et encore moins LREM ne sont passées. À Lille la candidature écologiste n’a pas réussie que de 200 voies.

Il ne s’agit pas ici de dénigrer ce résultat, il convient de s’en réjouir quand le premier problème mondial tout comme ici en France est le climatique et les dégradations de nos écosystèmes. L’ex-candidat à la présidentielle Dumont s’en réjouit probablement aussi là où il est.

MAIS il aura fallu que nous soyons effectivement « dans le mur » pour obtenir la levée de cette vague politique, toutes les études sérieuses confirment l’état de destruction et pollutions de nos environnements (quoi que tendent de prétendre les contre-feux faussement scientifiques orchestrés à grands frais par les marionnettistes). Plus, il aura fallu attendre que les populations aient le nez dedans en constatant les tempêtes, les inondations, les feux gigantesques, une calotte arctique à 40 °, … et les dérangements des confinements réponses au Covid-19 faute d’autonomie de matériels et de bras pour faire face.

C’est le résultat de plusieurs facteurs conjugués : l’individualisation (chef d’œuvre amer des marionnettistes), de la chute d’esprit critique liée à la baisse des niveaux d’éducation, de l’attitude de flemme qui en résulte pour de trop importantes tranches de population.

Donc les nouveaux élus écologistes ont de véritables écuries d’Augias devant eux, et vont devoir convaincre des alliés pour se retrousser les manches, avec tout autant de fermeté et détermination que de pédagogie (exigeante). Que la force soit avec eux.

Quand on constate que dans le sud de la France tous les toits ne soient pas des récepteurs de l’énergie solaire, et que les automobiles achetées roulent de plus en plus à l’uranium (électricité) et non à l’hydrogène !

MAIS le titre de ce billet commence par « en-deçà ». Effectivement car le plus important résultat de ces élections municipales, qui sont en fait pré-présidentielles (quoiqu’en prétende une porte-parole de gouvernement qui nous fait honte), c’est une abstention de 60 % !!! Un désastre démocratique.

Que pensent et voudraient vraiment ces 60 % de femmes et hommes qui ne se sont pas déplacées ? Je ne vais pas ici développer les commentaires que ne vont pas manquer de faire les médias français et étrangers. J’ai déjà en divers lieux dit et écrit que les plafonds de verre et de plomb ont sauté ces récentes années, … et là va arriver le réel tsunami politique.

Michel André Vallée            29 juin 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s