DÉSOLÉ, L’HORREUR EST DÉJÀ LÀ

Documentaire terrible sur ARTE hier soir 7novembre à 22 H 25, avec pour titre : « Coup de chaud pour les rennes de Sibérie ». Derrière le titre, ce sont toutes les conséquences en cours sur l’écosystème telles qu’elles se révèlent crument là-bas qui sont présentées, sobrement, objectivement (confrontation avec d’autres sources correctes  diverses depuis déjà quelques temps), sans polémiques, un vrai documentaire, mais inédit. Bien entendu, les réalisateurs (allemands) n’y parlent pas que des rennes mais des populations, des autres animaux, des végétaux, des paysages, … et le film commence par les gigantesques fosses dans le sol du fait de la fonte du permafrost.

Nous comprenons mieux là pourquoi depuis quelques années « on » nous présente et propose de plus en plus des ossements dits préhistoriques … mais « on » ne nous commentait pas d’où ils venaient vraiment.

Nous apprécierons la protection totale des scientifiques japonais dans une des Républiques russe du centre contre les moustiques. Toutes les équipes d’intervention là-bas, dont en ethnologie et autres, le savent depuis des lustres, … mais avec l’humidification croissante des sols ils ne peuvent que se multiplier, … et bien évidemment vont saison par saison se déplacer !

Durs, mais visionnez, il nous est vital de savoir, y travailler, en débattre sans perdre de temps  ni enfermer les résultats dans des tiroirs, et agir à tous niveaux !

Pas d’illusion, ce ne sera que pour se préparer, pondérer, limiter la casse. En effet, les dégradations de cette nature de nos écosystèmes sont telles que même les clans conservateurs parmi les scientifiques reconnaissent maintenant que ces évolutions sont irréversibles, quand d’autres nous signalent objet après objet  l’accélération bien au-delà des pires prévisions.

Donc à la question « mais que va devenir tout ce qui existe là ? », la réponse est inéluctable : pour corriger les transformations de la nature en cours, c’est entre des décennies et des siècles, selon. Donc tout va disparaître en l’état, c’est plié. Simplement la matière va comme depuis toujours se transformer selon les lois physico-chimiques, … les êtres du monde du vivant passant par une transition « terre » (pour simplifier).

Un de mes enseignants dans les années 60 nous disait : « pas la peine d’aller au cinéma voir un film d’horreur, elle est chez le voisin d’à-côté » ; et bien là l’horreur n’est plus individuelle, ou in ter-individuelle … elle est globale au delà de systémique. Il y a des moments où on comprends la couleur noire de désespérance,  quand nos dirigeants savent tout ce qu’il conviendrait de faire depuis peu après-guerre et que, du fait de la domination de la cupidité court terme liée à la peur où sont entretenues les populations, … rien ne bouge !

AGIR ?

Une réflexion sur “DÉSOLÉ, L’HORREUR EST DÉJÀ LÀ”

  1. Merci, cher Michel, d’attirer notre attention sur ce document concernant un sujet très lourd de menaces à moyen terme (que tu avais déjà saisi l’occasion de souligner)!Gabriel 

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s