LA CHINE ET L’AFGHANISTAN, À PARTIR DE 2021, … achèvement de la chute de l’Empire

Ainsi, les talibans viennent d’achever de chasser les USA de cet Afghanistan où aucune puissance étrangère, jamais, n’a pu s’imposer, et où l’Occident n’a pas su accompagner le commandant Massoud.
Les talibans ont accéléré la prise de Kaboul avant le 11 septembre 2021, symbole des vingt ans du 11 septembre 2001, imposant leur agenda à celui de la soi-disante « première puissance du monde » ( de cette planète).
Car ce Pays, les USA, ne l’est plus, la première puissance, dont la décroissance par paliers rappelle la chute de l’Empire romain (déjà décrite par plusieurs éditorialistes américains), … comme l’hélicoptère décollant de Kaboul rappelle symboliquement celui décollant de l’ambassade des USA à Saïgon (quoiqu’en dénie l’entourage de Joe Biden).

L’Empire affirmé sur les deux grandes guerres européennes puis mondiales de 14-18 puis de 39-45 a vécu son temps.

Les USA sont déjà remplacés en Afghanistan par la Chine, qui a 90 kms de frontières communes avec, en plein sur la région ouïgour. Selon les spécialistes informés, dans l’accord Chine-Talibans, il y a la non-ingérence taliban dans la politique ouïgour (faute de qui les choses iraient évidemment très vite). La Chine est de plus l’alliée de la Russie (puisque l’Europe a délaissée cette dernière), elle aussi concrètement proche de l’Afghanistan. Les USA (et ses ex-alliés) sont mis hors- jeu de ce qui se passe dorénavant là-bas. L’Iran qui a des accords avec la Chine et la Russie va y trouver de l’oxygène. Seule l’Inde, en conflit perpétuel avec le Pakistan et en tension systémique avec la Chine, pourra réserver des surprises.

Aparté : comment le soi-disant Occident (en fait UE sous la botte US) a-t-il pu à ce point ne pas comprendre l’âme russe, et s’imaginer acheter la Russie après la mise à l’écart du Grand Gorbatchev ?

À la question : comment les USA ont-ils pu se réduire à un accord avec les talibans réduit à la non-agression de leur processus de départ, la réponse connue des géopolitologues est : le nouvel réel ennemi des USA est la Chine, devenue de fait première puissance (ne pas oublier qu’elle contrôle suffisamment de la dette américaine dans ce monde néo-libéralement « mondialisé » !).
D’une part, les USA ne peuvent pas se passer d’avoir un ennemi pour prétendre « apporter-exporter » leur civilisation, soit leurs intérêts, au reste du monde. D’autre part, ils ne peuvent plus se permettre de répéter le Vietnam (tant à l’extérieur qu’à l’intérieur). Mais ce « rêve » est terminé avec la perduration de la tension civile intérieure.

À quoi servent 10 porte-avions aux USA, avec toutes leurs armadas, s’ils sont devenus incapables de mener de front plus de deux conflits sur les terrains, ce que les dernières années ont démontré ? Qui peut faire confiance dans leur puissance militaire et financière dorénavant (Pologne et Pays Baltes ont intérêt à réviser leurs représentations) ? Pour gérer les données de leurs centrales de renseignement, ils ont besoin des clouds de sociétés privées, certes a priori américaines, mais … qui servent d’abord leurs intérêts (capitalisme oblige).

Avec quatre porte-avions plus légers, la Chine contrôle sa zone-objectif maritime. ce qui lui suffit, car sont déjà implantées les routes de la soie avec l’Europe, un contrôle déjà dominant des ressources en Afrique, ET, les routes de la soie vont pouvoir être renforcées avec les passages par l’Afghanistan.

« On » pourra objecter, à partir d’un regard « occidental », que le traitement de la zone ouïgour pose un problème éthique et quand même une incompatibilité avec les bases du terrorisme islamique radical. Mais, outre que les différents courants de l’islamisme sont en violents conflits (les impies de l’Islam sont à leurs yeux plus graves que les impies « de l’extérieur »), … ce que les occidentaux se refusent, ou sont incapables, de comprendre, est que les chinois, eux, vont intégrer leurs musulmans. Ils savent jouer au Go, et vont en prendre le temps en y investissant les moyens, … avec fermeté sans bisounourisme larmoyant, … et sans rater une seule opportunité.

Là où nous écrasons des mouches avec des tapis de bombes, maintenant des drones … EUX INTÈGRENT ! Là où nos humanités sont remplacées uniquement par l’argent et la consommation court terme, eux entretiennent des valeurs partagées.

Michel André Vallée 17 Août 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s